Parodontologie

Qu’est ce qu’une maladie parodontale ?

maladie parodontale

C’est une affection qui touche les tissus de soutien de la dent : la gencive (Gingivite) ou plus profondément l’os et le ligament alvéolo-dentaire (Parodontite).
Elle est la première cause de perte de dent chez l’adulte de plus de 40 ans.

 

 

 

 

 

Origine de la maladie parodontale

Le dépôt de plaque dentaire et de tartre favorise le développement et la multiplication de bactéries pathogènes qui, par différents mécanismes complexes vont engendrer une destruction des tissus osseux et gingivaux avec formation de poche parodontale autour des dents.
Les surinfections et l’approfondissement de ces poches aboutissent à la mobilité des dents et à l’extrême à la perte de l’organe dentaire.
Certains facteurs tels que le stress, le tabagisme, l’encombrement dentaire, l’hérédité et certaines autres pathologies peuvent favoriser l’apparition de maladies parodontales.

 

Quels sont les symptômes ?

  • Gencives douloureuses, gonflées et qui saignent
  • Mobilité d’une ou plusieurs dents
  • Dents qui se « déchaussent »
  • Dents qui se « déplacent »
  • Mauvaise haleine

 

Comment l’éviter ?

Par une hygiène buccale rigoureuse et des visites régulières chez votre praticien qui saura vous conseiller et desceller les symptômes précoces de la maladie.

 

Quels traitements ?

Plusieurs traitements médicamenteux (antibiotiques) ou chirurgicaux existent.
Le traitement parodontal laser assisté est un traitement non chirurgical reconnu et très efficace qui permet d’éliminer de manière durable l’ensemble des bactéries responsables de la maladie parodontale.

 

Principe du traitement parodontal laser assisté

La première consultation qui comprend :

  • une analyse des doléances du patient ainsi que des antécédents médicaux
  • un examen clinique minutieux de la bouche du patient
  • un bilan radiographique
  • un examen microbiologique de l’écosystème buccal par microscope à contraste de phase et par sonde ADN
  • un plan de traitement et les devis correspondants
  • la mise en place d’un protocole d’hygiène bucco dentaire

 

Les étapes du traitement

Elles sont en général au nombre de quatre suivant les cas, espacées de quinze jours et comportent :

  • un débridement et un détartrage profond des poches parodontales sous anesthésie locale et sous irrigation antiseptique
  • un détartrage et aéropolissage des surfaces dentaires superficielles
  • un dépôt de peroxyde d’hydrogène au fond des poches et l’activation du rayonnement laser à l’intérieur des poches qui sont après traitement totalement décontaminées.

 

Le traitement n’est, malgré son efficacité, pas remboursé par la sécurité sociale. En revanche, certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie voir la totalité du coût du traitement